Convention de partenariat FAJIRA / Villeurbanne

Je crée ce sujet pour discuter du projet de convention avec la Mairie de Villeurbanne.
C’est important pour nous afin de pérenniser notre relation et éviter de rediscuter chaque année certains points.

Concrètement, deux actions sont en cours, qui ne devraient en faire qu’une à l’arrivée :

  • Projet soumis par @pierrick.devrieux, plus spécialement dédié au prêt de jeux en bois. Pierrick, pourrais-tu nous dire ici où en est cette discussion ?
  • Projet proposé par Jonathan Bocquet. Ci-après ce qu’il a envoyé. Tout d’abord des explications sur l’importance de cette action de son point de vue. Puis sa proposition.

Comme vous lirez, la proposition de Jonathan est surtout un cadre. C’est donc complémentaire du travail de Pierrick. Les deux se complètent.

L’idée est que ces articles soient inclus dans un projet de convention visant à pérenniser les relations entre la FAJIRA et la ville et à faciliter les sollicitations / simplifier les échanges.
Le prêt de matériel peut être inclus dans cette convention comme étant l’une des clauses de la convention.
Une association conventionnée est considérée comme un partenaire privilégié par rapport à d’autres associations.
Cela permet aussi de valoriser le travail de l’asso et plus globalement les principes cadres sur lesquels la convention est signée (objectifs et valeurs).

Article 1 : les objectifs de l’association FAJIRA
Conformément à son objet social, l’association FAJIRA a pour objectif général de fédérer les acteurs du jeu et de l’imaginaire en vue de promouvoir le jeu comme activité ludique et culturelle.

Les objectifs de l’association FAJIRA s’articulent autour de cinq grands axes :

  • promouvoir le jeu de société et l’imaginaire, en particulier au travers de l’organisation et de la participation à des événements.
  • Fédérer les acteurs du jeu et de l’imaginaire de la région
  • Promouvoir le jeu comme outil socio-éducatif, d’accompagnement individuel ou collectif, d’animation et d’éducation populaire.
  • Promouvoir le jeu comme vecteur de lien social sur le territoire, inclusif et intergénérationnel.
  • Promouvoir à travers le jeu les valeurs de partage, de convivialité de découverte.

Parmi les associations membres de la fédération FAJIRA, … sont villeurbannaises

Article 2 : les objectifs de la Ville
La Ville de Villeurbanne dans le cadre de sa politique jeunesse et vie étudiante vise à :
· Mettre en œuvre une politique jeunesse partagée au service de la continuité éducative ;
· Favoriser la découverte et les pratiques culturelles pour tous ;
· Favoriser les temps de convivialité et de rencontres entre les habitants ;
· Promouvoir une scène locale riche d’auteurs, scénaristes, créateurs et éditeurs de jeux ;
· Lutter contre les inégalités dans l’accès aux loisirs ;
· Soutenir les familles par une aide à la parentalité ;
· Favoriser les liens intergénérationnels.

FAJIRA – Villeurbanne

La Ville et l’association FAJIRA partageant la même volonté de soutenir et de favoriser le jeu et l’imaginaire comme facteur d’épanouissement de l’individu, facilitateur de vivre ensemble et outil d’éducation populaire. La ville souhaite encourager la démarche de l’association FAJIRA en la matière, et en particulier les objectifs et actions ci-dessous :
· Accompagner les acteurs du territoire à se former à la médiation par le jeu. Valoriser le jeu comme support pour tisser des relations de proximité avec les jeunes et les familles ainsi que de rencontres et de mixité sociale.
· Faciliter le contact entre la FAJIRA et les acteurs locaux pour la mise en œuvre d’actions répondant aux besoins sociaux identifiés par ces derniers dans le champ de l’animation, de l’éducation, de la culture et de la rencontre entre habitants.
· La participation aux manifestations et aux actions organisées par la ville dans les domaines ludiques (ex : vivez l’été, animations en pied d’immeuble), pour promouvoir le jeu et l’imaginaire.
· Promouvoir le jeu comme outil de développement de compétences psychosociales (communication, stratégie, créativité, curiosité, observation, écoute, adresse, mémoire, etc.), d’apprentissage des règles et de l’esprit coopératif et d’épanouissement individuel.
· Rendre accessible le jeu aux personnes en situation de handicap.

4 J'aimes

Pour le moment la convention que j’ai proposé à la mairie et que vous avez due voir également est en cours de traitement par le service jeunesse.
L’objet de cette convention est, comme l’a dit Henri, d’avoir une relation privilégiée avec la mairie de Villeurbanne d’une part mais nous donnerai également l’accès aux nombreux jeux en bois de la ville contre une maintenance de ces derniers (mise à jour des règles, remplacement de pièces manquantes …).
Je n’en sais, hélas, pas davantage.

4 J'aimes

Merci.
Je n’ai pas été clair mais je souhaiterais avoir l’avis de tous sur le texte proposé par Jonathan. Est-ce qu’on valide tel quel ?
A mon avis, j’ajouterais comme premier objectif « Permettre et accompagner le développement du jeu comme loisir culturel pour tous », ou quelque chose du genre, pour rappeler que le jeu est un loisir et un objet/thème culturel (les deux mots manquent) avant de plonger sur les objectifs plus spécifiques sociaux et humains…

Oui ta phrase permet de mettre en avant le sous texte, je pense qu’il est intéressant de la rajouter.Mais elle ferai doublons avec la phrase d’intro : “l’association FAJIRA a pour objectif général de fédérer les acteurs du jeu et de l’imaginaire en vue de promouvoir le jeu comme activité ludique et culturelle.”

Je ne suis pas très à l’aise avec la phrase : "Accompagner les acteurs du territoire à se former à la médiation par le jeu. " A t’on la capacité les ressource de faire ça ? C’est une mission très ambitieuse et professionnelle il me semble.

3 J'aimes

Pareil. On est davantage dans les missions de la FM2J par exemple.

3 J'aimes

1er impression : si Jonathan pense que cette convention peut renforcer notre partenariat avec Villeurbanne, c’est bon à prendre, à priori ça irai dans le bon sens.

Après, je dis “attention” à ne pas nous voir plus fort qu’on est (nous même ou côté Ville). On n’est pas une structure professionnelle, pas une structure d’animation, ni d’éducation/formation.

Le phrases qui font un peur :

  • « accompagner les acteurs du territoire à se former à la médiation par le jeu »
  • « dans le champ de l’animation, de l’éducation »
  • « animations en pied d’immeuble »

Questions :

  • il ya des des objectifs cachés/long terme (+ de com pour nos event ? une subvention pour OG ?)
  • C’est pour quelle durée (annuelle ?)
  • la Fajira s’engage à quoi concrètement ?

Tout à fait d’accord. Juste une remarque : la FM2J (j’ai eu un long RV avec leur directeur Cédric Gueyraud. Je fais le CR dès que possible) va rallier la Fajira. Et les éléments que tu cites sont en plein dans leu expertise. On pourrait donc préciser dans la Convention un truc comme “La ville souhaite encourager la démarche de l’association FAJIRA et des acteurs qui la composent en la matière”

L’objectif est clairement de graver dans le marbre le partenariat Ville/Fajira, pour ne pas repartir de zéro chaque année. Et oui, cette année, l’idée est aussi d’obtenir une subvention complémentaire.

A priori, sans limitation de durée, ou bien automatiquement reconductible.

A rien concrètement. On atteste une volonté commune (“partageant la même volonté de soutenir et de favoriser le jeu et l’imaginaire comme…”) et la ville nous soutient (“La ville souhaite encourager…”)
Une convention n’est pas un contrat, avec des engagements réciproques. Il s’agit, comme nous cherchons à l’obtenir depuis des années, d’une reconnaissance par la puissance publique de notre place et de notre valeur.

2 J'aimes

Je la trouve pas mal sa convention, et ça n’engage effectivement la FAJIRA à rien, la rédaction est même plutôt dans l’autre sens, la ville nous encourage, ça ne veut pas dire que la FAJIRA doit forcément le faire.

Assez d’accord avec tout le monde sur les quelques points qui ne collent pas vraiment à ce qu’on fait notamment le “Accompagner les acteurs du territoire à se former à la médiation par le jeu” qui en plus est en premier point.

Moui, après est-ce qu’on a envie de faire passe-plat entre la ville et potentiellement chacun de nos acteurs ? Pour moi si c’est des trucs qui ne sont pas dans notre cœur de métier (ou très voisin) ça serait bizarre de le faire apparaître dans la convention.

2 J'aimes

La convention est validée au conseil municipal.

Voici un bel hommage à la fajira de Jonathan Bocquet : https://www.facebook.com/octogones/notifications/?section=activity_feed&subsection=mention&target_story=S%3A_I1487065764898481%3A2446927955578919

J’ai demandé l’accès à ladite convention et je la poste ici dès que je la reçois.

4 J'aimes

Voici la délibération du conseil municipal, c’est ce qui ce rapproche le plus de la convention finale.

6 J'aimes

Cool :slight_smile:

Par contre je ne suis pas sur de comprendre combien va nous verser la ville. Dans ce post : https://forum.fajira.org/t/jouez-lete-villeurbanne-6-7-juillet-2019/1269/65 @Henri parlait de 600€ donnés suite à la convention avec la ville. Dans la délibération ils parlent de 1900€.

Le total est de 1900€, on a déjà reçu 1300€ de subvention directe. Le CM a voté pour que les 600€ restants soient payés.
Toute cette tambouille car ce n’est pas la même structure qui paye.

1 J'aime

Ok, donc on a bien 1900€ et non 2500€ comme ton autre message laissait entendre.

Le 19 juin 2019 ils nous ont déjà versé 1900€.

Merci Isma, et pardon, j’ai écrit trop vite !
En revanche, l’explication « en deux fois » pour cause de budgets différents est juste.
Nelly Bouilhol vient de renvoyer le dossier, on s’en occupe avec Pierrick.

Euh du coup l’association va toucher 600€ de plus, c’est bien ça ?

1 J'aime

Oui. Le CA sera en copie.

2 J'aimes